08/05/2014 - 13:35  |  Etape 15 : Gallargues-le-Montueux ↔ Vendargues / Les Châtaigniers (26,3 kms)  |  L'après-midi, je marche avec trois pélerins. Nous abordons un troupeau de jeunes taureaux pas loin d'être menaçants. Même si une clôture de fils de fer barbelés nous sépare, nous ne nous attardons pas : je ne suis pas compétent en tauromachie... Plus loin, seul et à cours d'eau potable, je passe à côté d'un camp de gens du voyage. Hésitant, j'y entre et aperçois au milieu des caravanes stationnées à côté de l'autoroute, des enfants jouant dans une grande bassine d'eau et une mère adulte faisant la vaisselle. Je lui demande si il est possible de me ravitailler. Elle m'explique qu'elle n'a pas d'eau potable au robinet et m'offre une bouteille d'eau minérale sans hésiter. Je suis ravi... J'ai traversé deux camps de gens du voyage dans le Var et dans le Gard : à chaque fois, une majorité de personnes m'ont dit bonjour,
cet accueil n'a pas été le même dans certains villages (pas tous) en Provence.
08/05/2014 - 13:35 | Etape 15 : Gallargues-le-Montueux ↔ Vendargues / Les Châtaigniers (26,3 kms) | L'après-midi, je marche avec trois pélerins. Nous abordons un troupeau de jeunes taureaux pas loin d'être menaçants. Même si une clôture de fils de fer barbelés nous sépare, nous ne nous attardons pas : je ne suis pas compétent en tauromachie... Plus loin, seul et à cours d'eau potable, je passe à côté d'un camp de gens du voyage. Hésitant, j'y entre et aperçois au milieu des caravanes stationnées à côté de l'autoroute, des enfants jouant dans une grande bassine d'eau et une mère adulte faisant la vaisselle. Je lui demande si il est possible de me ravitailler. Elle m'explique qu'elle n'a pas d'eau potable au robinet et m'offre une bouteille d'eau minérale sans hésiter. Je suis ravi... J'ai traversé deux camps de gens du voyage dans le Var et dans le Gard : à chaque fois, une majorité de personnes m'ont dit bonjour, cet accueil n'a pas été le même dans certains villages (pas tous) en Provence.

Chemin de Compostelle 2014-2017

2059 kilomètres parcourus à pied sur le chemin de Compostelle entre Antibes et le Cap Finisterre en Galice. Il m'aura fallu fractionner ce périple sur quatre années pour y parvenir :

  • 2014 entre Antibes et Grabels à travers la Provence et la Camargue → 443 kms en 16 étapes.
  • 2015 entre Grabels et Pau à travers le Haut Languedoc, le Lauragais, le Gers et la Bigorre → 558 kms en 22 étapes.
Compostelle 2014 1
  • 2016 entre Pau et Sahagún à travers les Pyrénées, l'Aragon, la Navarre, la Rioja et la Meseta → 593 kms en 20 étapes.
  • 2017 entre Sahagún et le cap Finisterre à travers la Meseta, El Bierzo et la Galice → 465 kms en 16 étapes.